• Mes incontournables

    Voici les albums qui, pour moi, sont des incontournables. Ils sont devenus de véritables classiques pour moi ou mes jeunes lecteurs...

     

    Retour à la rubrique Albums

  • La pomme rougeAuteur et illustrateur : Kazuo Iwamura

    Éditeur : L'école des loisirs

    Collection : Lutin poche

    Avril 2012

    Couverture et illustrations en noir, blanc & rouge ; 60 pages ; 150 x 190mm

    ISBN : 978-2-211-20879-6

    Prix : 5,60 €

    Genre : histoire illustrée

    Thèmes : animaux, fruit, pique-nique, partage, amitié, reproduction végétale

    Age conseillé par Ricochet : à partir de 3 ans

     

    Mon avis personnel, à moi :

    Natchan, petite fille au grand sourire, décide d'aller manger sa pomme en haut de la colline. Mais arrivée au sommet, celle-ci lui échappe et dévale la pente. Natchan demande au lapin, puis à l'écureuil d'arrêter la course folle de la pomme. ; eux aussi se mettent à dégringoler à toute vitesse jusqu'à être arrêtés par... un ours !
    Tous les quatre, ils vont partager ce simple fruit...

    Voici une petite histoire joliment illustrée au crayon noir avec, pour seule touche de couleur, la fameuse pomme rouge. Les illustrations sont si délicates, les personnages si gracieux que l'on se laisse entraîner à leur suite avec beaucoup plaisir.
    De plus, même en collection lutin poche, cet album bénéficie d'un petit plus que j'apprécie beaucoup : des pages épaisses d'un beau blanc cassé !
    C'est une belle histoire de partage, de découverte et surtout de recommencement (la seule chose qui restera de la pomme, son pépin, deviendra à son tour un pommier...)
    Un album qu'on lit et relit avec toujours le même bonheur.

    La pomme rouge 

     

    4/5

     

    Les avis de :

    - Ricochet
    - Parfums de livres
    - La soupe de l'espace
    - Mes premiers livres
    - Grandissons

    Une petite Capucine qui raconte l'histoire de Natchan et de sa pomme rouge... adorable !

     

    La pomme rouge


    votre commentaire
  • Beaucoup de beaux bébésAuteur et illustrateur : David Ellwand

    Traducteur : Claude LagerBeaucoup de beaux bébés

    Éditeur : L'école des loisirs

    Collection : Pastel

    2009

    Couverture et illustrations en noir et blanc, non paginé, 21x15cm

    ISBN : 978-2-211-09449-8

    Prix : 10,50 €

    Genre : imagier cartonné

    Thèmes : bébé, photographie, humeur, découverte

    Age conseillé par la Bnf, La joie par les livres : avant 3 ans

     

    Mon avis personnel à moi :

    Voilà The Best Of des tout-petits !
    Un petit album cartonné qui présente, sur chaque page, un bébé.
    Ouais, bof me direz-vous... mais voilà, ça fonctionne et plutôt bien.
    La Poussinette en raffole depuis qu'elle a sept mois, elle en redemande (déjà emprunté de nombreuses fois à la médiathèque celui-là). Elle contemple ces bouilles rebondies, les caresse, les embrasse (je sais, c'est pas très hygiénique surtout avec un livre emprunté mais bon faut bien s'habituer aux microbes...), essaie de leur enlever leur bonnet... elle y passe du temps sur cet album !
    Et la dernière page offre un miroir où elle peut se contempler seule ou avec l'adulte qui l'accompagne dans sa découverte.
    Ce sont de simples photos d'enfants, de tout-petits, tous différents : propre, sale, mouillé, qui dort, qui rit, qui pleure, tout nu ou habillé, de petites menottes, des petits petons... simples mais superbes.
    J'ai pris un énorme plaisir à partager ces découvertes avec La Poussinette, à dire chut devant l'enfant qui dort, boum boum pour l'enfant au tambour, à la voir m'imiter, tenter de répéter, à voir son regard pétiller...
    Rien que pour ces magnifiques moments de complicité cet album est indispensable (d'ailleurs, je crois bien que le Père Noël va le déposer dans les chaussons de Poussinette !!!)

    Beaucoup de beaux bébés

     

     

    5/5

     

     

    Les avis de :

    - Lectures pour enfants
    - La cour des petits
    - Sorryso

     

    Beaucoup de beaux bébés


    votre commentaire
  • Simon sans nuitAuteur et illustrateur : Nicolas Bianco-Lievrin

    Éditeur : Grandir

    Juillet 2002

    Couverture et illustrations en noir & blanc ; non paginé (28 pages) ; 155 x 155 mm

    ISBN : 2-84166-209-8Simon sans nuit

    Prix : 11 €

    Genre : Société, c'est la vie

    Thèmes : prison, solitude, liberté, tolérance, citoyenneté

    Age conseillé par Ricochet : à partir de 9 ans

     

    Quatrième de couverture :

    POUR SIMON
    LA VIE N'EST PAS
    TRÈS FACILE.

     

    Mon avis personnel à moi :

    Ce petit album en noir et blanc m'a fait craquer...
    Sobre, émouvant, l'ours Simon tourne en rond dans sa cage.
    Sur la page de droite, en noir sur blanc comme écrit à la craie une phrase dans toute sa simplicité ; sur celle de gauche, une photo de cet ours qui dort, tente d'attraper sa gamelle, regarde à travers les barreaux...
    Ces images sont fascinantes, sans fioritures elles montrent la solitude, le désespoir, le manque.
    Mais la fin ouvre la porte à l'espoir !
    Un album qui m'a vraiment émue, touchée aux larmes.
    Un album pour les grands enfants, un album à lire, relire, à regarder sans modération.

    Simon sans nuit

     

    4/5

     

     

    L'avis de :

    - Ricochet

     

    Simon sans nuit


    votre commentaire
  • L'écureuil et l'étrange visiteurAuteur & Illustrateur : Sebastian Meschenmoser

    Traductrice : Julie Duteil

    Éditeur : MineditionL'écureuil et l'étrange visiteur

    Collection : Un livre d'image minedition

    1er trimestre 2012

    Couverture et illustrations en couleurs ; non paginé (56 pages) ; 300x240 mm

    ISBN : 978-2-35413-153-1

    Prix : 14 €

    Genre : histoire illustrée

    Thèmes : peur, différence, étranger, amitié

    Age conseillé par la Bnf, la joie par les livres : à partir de 3 ans

    Quatrième de couverture :

    Ce matin, l'ours se réveille, un être étrange venu d'ailleurs juché sur sa tête. Le voilà alors confronté à un sacré problème : que faire si cet extra-terrestre l'emporte, lui, vers une autre planète, ou bien s'il met en danger tous les habitants de la forêt ?
    Avec l'aide de son ami l'écureuil, l'ours essaie de trouver le moyen de se débarrasser au plus vite de cet étranger.
    Les choses pourtant ne se déroulent pas tout à fait comme il l'avait imaginé.

    Un livre d'image minedition

    Mon avis personnel, à moi :

    Encore une superbe histoire de Sebastian Meschenmoser.

    Ici, l'ours est poursuivi par un étrange être bleu. Harcelé, il aimerait bien s'en débarrasser. Mais d'abord qu'est ce que c'est que cet étrange individu bleu qui vole à ses trousses ?
    D'après l'écureuil, aucun doute, il s'agit d'un être venu d'ailleurs, d'un extraterrestre !
    L'ours, l'écureuil et le hérisson vont donc inventer d’innombrables stratagèmes, tous plus farfelus les uns que les autres, pour refouler cet encombrant visiteur.
    Mais bientôt, il n'y aura plus un mais deux petits êtres bleus ! Qui ne sont pas du tout ce que l'on croit...

    Les illustrations aux crayons de Sebastian Meschenmoser sont toujours aussi géniales, ses animaux tellement expressifs...
    L'histoire bourrée d'humour, à la chute attendrissante est dans la lignée des albums de cet auteur : drôle, belle, attendrissante...
    J'adore !

    L'écureuil et l'étrange visiteur

    D'autres avis :

     

    L'écureuil et l'étrange visiteur

     

    5/5

     

    L'écureuil et l'étrange visiteur


    votre commentaire
  • Ploum le paresseuxAuteur et illustrateur : Sebastian Meschenmoser

    Traductrice : Julie Duteil

    Éditeur : Minedition

    Collection : un livre d'image minedition

    1er trimestre 2013Ploum le paresseux

    Couverture en noir & blanc ; illustrations en noir & couleurs ; non paginé (58 pages) ; 25 x 24 cm

    ISBN : 978-2-35413-204-0

    Prix : 15 €

    Genre : histoire illustrée

    Thèmes : loto, fortune, amitié, bonheur, anthropomorphisme

    Age conseillé par la Bnf, la joie par les livres : à partir de 6 ans

     

    Quatrième de couverture :

    Un ticket de loto gagnant fait de Ploum un heureux.
    Mais au moment d'aller encaisser ses gains, le pauvre
    loris paresseux se fait escroquer par un filou
    qui va chercher l'argent à sa place et disparaît.
    Comment retrouver le voleur ? Eh bien, tout simplement,
    grâce à son voisin et à un détective, en remontant la piste
    des lieux ou les gens qui ont de l'argent vont le dépenser.
    Il suffisait d'y penser !
    Sébastien Meschenmoser nous mène ainsi par ses dessins
    d'une grande finesse, et toujours avec son humour subtil
    et ravageur, vers Las Vegas et l'enfer du jeu.
    De nombreux clins d’œil au cinéma viennent ajouter
    au plaisir de cette histoire où chacun, enfant et adulte,
    trouvera un niveau de lecture pour lui.

     

    Mon avis personnel, à moi

    Ploum le paresseux a gagné au loto et il s'imagine déjà ce qu'il fera de tout cet argent.
    Mais les petits paresseux n'ont pas le droit de jouer ni d'aller encaisser le gros lot ; heureusement, un humain accepte d'y aller pour lui... le petit paresseux attend, attend, attend...
    Il s'est bien fait rouler, l'humain l'a bien escroqué !
    Comment récupérer ce gain qui lui appartient ? En faisant appel à son ami Outan qui connaît un détective capable de l'aider.
    Tous trois partent à la recherche de l'ignoble individu pour tenter de récupérer l'argent de Ploum.
    Cela ne se passera pas vraiment comme prévu mais la scène finale apprend au lecteur que l'argent n'est pas le plus important dans la vie... beaucoup moins que l'amitié.

    Sebastian Meschenmoser sait croquer les animaux comme personne. Les sentiments, les expressions sont si bien rendues sur les bonnes bouilles de ses personnages. Parfois, les illustrations au crayon laissent place à la couleur (notamment lorsqu'ils se trouvent à Las Vegas : une magnifique représentation de ce lieux avec une profusion de couleurs au crayon). Des images sur lesquelles on s'arrête avec plaisir.

    Si l'on se sent très déçu, si l'on trouve que l'injustice dont Ploum est victime est terrible, on sourit et on fond tout de même lors de la scène finale où les trois amis, de dos, s'éloignent heureux d'être ensemble...

    Une histoire morale superbement illustrée à partager et à faire découvrir.

    Voilà un auteur qui va entrer dans mon panthéon personnel !

     

    Ploum le paresseux

     

     

    Ploum le paresseux

     

    5/5

     

     

    D'autres avis :

     

    Ploum le paresseux


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique