• Trente-six chandelles

    Trente-six chandellesAuteur : Marie-Sabine Roger

    Éditeur : Rouergue

    Collection : La brune au RouergueTrente-six chandelles

    Août 2014

    Couverture illustrée en couleurs ; 277 pages ; 140 x 205 mm

    ISBN : 978-2-8126-0681-6

    Prix : 20 €

    Genre : récit de vie

    Thèmes : mort, vie, amitié, amour, filiation

     

    Quatrième de couverture :

    Allongé dans son lit en costume de deuil, ce 15 février, à l'heure de son anniversaire, Mortimer Decime attend sagement la mort car, depuis son arrière-grand-père, tous les hommes de sa famille sont décédés à onze heures du matin, le jour de leurs 36 ans.
    La poisse serait-elle héréditaire, comme les oreilles décollées ? Y a-t-il un gène de la scoumoune ? Un chromosome du manque de pot ?
    Que faire de sa vie, quand le chemin semble tout tracé à cause d'une malédiction familiale ?
    Entre saga tragique et hilarante des Decime, quelques personnages singuliers et attendrissants, une crêperie ambulante et une fille qui pleure sur un banc, on suit Mortimer finalement résigné au pire.
    Mais qui sait si le Destin et l'Amour, qui ne sont pas à une blague près, en ont réellement terminé avec lui ?
    Dans son nouveau roman, Marie-Sabine Roger fait preuve, comme toujours, de fantaisie et d'humour, et nous donne une belle leçon d'humanité.

    Marie-Sabine Roger est notamment l'auteur, au Rouergue, de La tête en friche (adapté au cinéma par Jean Becker), de Vivement l'avenir (prix des Hebdos en région et prix Handi-Livres), et de Bon Rétablissement (prix des lecteurs de l'Express), qui sort en salles en septembre 2014, adapté de même par Jean Becker.

     

    Mon avis personnel à moi :

    Mortimer, dit Morty, était prêt : costume de circonstance, appartement rangé et propre, affaires classées. Prêt pour le grand saut comme tous les hommes de sa famille depuis des générations ; une fin programmée le jour de leurs 36 ans à 11 heures...
    Mais voilà, 11h05, 11h10, 11h15... et il est toujours là, bien vivant. La tradition familiale se perdrait-elle ?
    Et que faire d'une vie que l'on croyait définitivement raccourcie, tronquée, minuscule ?
    Que va-t-il devenir, lui qui n'a jamais envisagé l'avenir à long terme, ne s'est jamais engagé ?...
    Mais heureusement, il y a Nassardine et Paquita, un peu les parents qu'il n'a jamais eu et surtout Jasmine...
    Petit à petit, la vie va reprendre ses droits...

    Un roman qui oscille entre le tragique et l'ironie, entre le désespoir et l'humour. Des personnages hauts en couleur auxquels on s'attache très vite, comme Marie-Sabine Roger sait si bien les dépeindre : Paquita qui fait des crêpes de folie, se fringue comme une "radasse" mais a un cœur d'artichaut gros comme le monde, Nassar l'algérien à la philosophie magnifique, faiseur de café infâme,  tombé amoureux fou de sa pâquerette, Jasmine la fée clochette et ses chapeaux qui passe son temps à aider les autres sans qu'ils s'en aperçoivent... L'épopée de Mortimer Decime est une aventure, une aventure humaine, pleine d'amitié, d'amour...
    C'est que j'aime chez cet auteur, son écriture si personnel qui a le don de rendre le commun des mortels exceptionnel !


    (Une mention spéciale à Nassardine dont j'ai adoré la philosophie de vie :
     - Mon fils, il faut choisir. Soit on reste dans l'appartement
    à regarder du béton et à entendre les voitures au carrefour,
    soit on va là-bas : quatre pièces, un petit jardin, la vue sur la
    rivière. Peut-être ça inondera, peut-être pas, on verra. C'est le
    mektoub.
    - Oui, mais si ça inonde ?
    - C'est jamais monté plus haut que ça, il a dit, en montrant son genou.
    - Oui, mais si ça montait plus haut, Nassar ?
    - Ça ira bien, mon fils. On est étanches.)

    Un superbe roman, un moment de lecture formidable comme toujours avec Marie-Sabine Roger.

    Trente-six chandelles

     

    5/5

     

     

    Notation pour les matchs de la rentrée littéraire :
    Qualité de l'écriture : 4/5
    Plaisir à la lecture : 8/5 5/5
    Originalité du livre : 4/5

    Un grand merci à Priceminister Ramuken groupe pour ce roman découvert grâce aux Matchs de la rentrée littéraire.

     

    D'autres avis :

    - Clara et les mot
    - Ma petite bibliothèque
    - Des mots sur des pages
    - Bricabook
    - Charabistouilles
    - Mes étagères en franglais



    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :